Ça y est, vous envisagez enfin d’adopter un animal. Vous avez besoin de combler la solitude, une déprime, ou avez juste envie de vous occuper d’une petite boule de poils qui égayera votre quotidien ? C’est tout à votre honneur. Mais quel animal choisir ? Occupant un appartement, vous avez peur de ne pas pouvoir satisfaire les besoins du compagnon à quatre pattes que vous chérissez. Faisons le point sur les particularités de chacun. 

Le chat, le câlin

C’est l’animal idéal si vous résidez en appartement. En effet, un chat n’a pas besoin de beaucoup d’espace pour se dégourdir ; un arbre à chat et des canapés – rideaux peuvent lui être suffisants. Car, on ne peut vous le cacher, c’est votre mobilier d’intérieur qui risque de moins l’apprécier. Renseignez-vous aussi correctement sur la race de chats à adopter, car elles possèdent chacune leurs spécificités : si vous aimez les chats câlins et qui ronronnent à longueur de temps, les chats de gouttière vous sembleront possiblement un peu hautains et distants. De manière générale,  le chat constitue un animal autonome, propre et engendre relativement peu de frais (nourriture, litière, jouets, caisse de voyage) hors ceux liés aux frais de santé.

Rappelons que n’importe quel animal doit effectuer une visite vétérinaire au moindre comportement suspect. Mais, inutile de vous déplacer, le site vetapp.fr propose des téléconsultations ainsi que des avis / conseils d’experts. 

Le chien, l’exigeant

Le meilleur ami de l’homme… Oui, si ce dernier prend en compte ses besoins. En plus des sorties hygiéniques classiques, vous devez être en mesure de le sortir une heure minimum par jour pour qu’il se dégourdisse et se dépense. Si vous vous engagez à le sortir de manière régulière, c’est-à-dire tous les jours, et que vous êtes un minimum présent à la maison ; il peut être envisageable d’adopter un chien en appartement. 

Il convient de préciser que les « gros chiens » et les « petits chiens » ont les mêmes besoins ; les seconds sont juste moins imposants, et prennent donc moins de place. Néanmoins, ils possèdent tout autant d’énergie, voire davantage. 

Le furet, l’entre-deux

On lui prête communément le titre d’intermédiaire, « mi-chat mi chien ». Pour cause :

  • À l’instar du chien, il est extrêmement docile, peut être dressé voire promené en laisse. Il aime dépenser son énergie ; il n’est donc pas conseillé de le laisser en cage toute la journée. Ses principales qualités sont qu’il est joueur, sociable, adore les enfants et les câlins. Il est également extrêmement curieux ; une vraie petite fouine ; il n’hésitera pas à vous rapporter des petits cadeaux de toutes ses explorations réalisées dans vos tiroirs. Le furet possède un caractère têtu, et il convient de prendre son mal en patience afin de le socialiser et de lui faire acquérir certaines règles (comme ne pas mordre n’importe quand). 
  • Comme un chat, il pourra s’endormir sans problème sur vos genoux pour vous témoigner son affection. Il est important de savoir qu’il dort environ 16 h par jour voire 20 h ; il est donc souvent peu dérangeant. Toutefois, quand il est réveillé, il sera comme décrit précédemment, joueur, têtu et affectueux. 
Catégories : Astuces