Au moment de changer de logement se pose indéniablement la question de l’assurance habitation. Que cela soit votre première assurance en la matière ou que vous souhaitiez en changer pour une nouvelle, la question reste la même : comment bien choisir sa nouvelle assurance habitation ? Sur quels critères se baser ? Comment s’assurer du sérieux de l’offre, et du professionnel ? Nous vous proposons de le découvrir ci-dessous.

Se renseigner sur le professionnel proposant ce type d’assurances

Plusieurs organismes proposent des assurances habitation. Outre les traditionnels assureurs, de plus en plus de banques proposent, elles aussi, des offres de qualité. Il est donc intéressant de se renseigner sur ces différents professionnels, et en particulier si la banque chez qui vous avez votre compte propose également cette assurance habitation ! Pour ce faire, vous pourrez consulter des forums, poser la question sur les réseaux sociaux ou encore faire des recherches en ligne afin d’obtenir des avis pour l’assurance habitation à laquelle vous envisagez de souscrire. N’hésitez pas non plus à interroger vos proches afin de connaître leur avis sur tel ou tel professionnel ainsi que telle ou telle offre.

Prendre le temps d’étudier les offres disponibles

Une fois que vous êtes sûr de vous adresser à quelqu’un de sérieux, consultez les offres qui pourraient convenir à votre besoin. La plupart des professionnels disposent d’un site web (c’est d’ailleurs l’un des éléments de réassurance de leur sérieux) où sont présentées les offres principales en matière d’assurance habitation.
Cependant, ces offres sont souvent modulables, et pour faire le bon choix, tenez compte des éléments suivants :

  • Le coût de l’assurance habitation à l’année. Certains professionnels peuvent en effet vous offrir un tarif avantageux (remise, mois offerts) pour votre première souscription, d’où le fait de raisonner en coût annuel et non mensuel.
  • Ce que couvre l’assurance sans ajout de garantie. Certains sinistres comme les bris de glace ne sont pas forcément inclus dans tous les contrats et peuvent nécessiter une garantie supplémentaire. On parle dans ce cas de « garanties incluses ».
  • Le montant de la franchise, c’est-à-dire ce qui restera à votre charge après indemnisation d’un sinistre. La franchise va directement impacter votre budget, il est donc important de bien se renseigner sur celle-ci.
  • Les exclusions de garanties. Il s’agit des cas où l’assurance habitation ne peut donner lieu à une indemnisation. Selon l’emplacement et les caractéristiques de votre bien, certaines exclusions de garanties ne seront pas du tout un problème, mais l’inverse est aussi possible.
  • Les extensions de garanties. Celles-ci peuvent par exemple permettre de couvrir des biens très spécifiques. Vous êtes musicien ? Alors, une offre d’assurance habitation avec une extension de garantie pour couvrir vos instruments de musique peut s’avérer pertinente.
  • Le délai de carence. Celui-ci correspond au temps qui s’écoule entre la souscription à l’assurance habitation et son application effective. Pour être couvert le plus tôt possible, on favorisera des offres au délai de carence court.
  • L’assistance au quotidien. Celle-ci intervient en cas de sinistre et permet par exemple de vous reloger temporairement, ou stocker vos biens dans un garde-meubles. De quoi mieux faire face à l’éventuel sinistre survenu dans votre logement.
Catégories : Maison